Vos agences immobilières à Bourg Saint Maurice, Montchavin Les Coches et Montalbert.

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Crédit immobilier : la hausse des taux dope la demande

Publié le

Les taux grimpent mais les demandes de crédit ne faiblissent pas. Bien au contraire. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, "la hausse des taux des crédits immobiliers n’a guère affecté le dynamisme de la demande." Pour le premier trimestre 2017, ils atteignent en moyenne les 1,46 % toutes durées confondues, hors frais d’assurances.

  1er trimestre 2017 4ème trimestre 2016 3ème trimestre 2016 2ème trimestre 2016
Taux moyen
toutes durées confondues
1,46 % 1,32 % 1,46 % 1,69 %
Taux moyen sur le marché
de l'ancien toutes durées confondues
1,48 % 1,34 % 1,48 % 1,70 %
Taux moyen  sur le marché
du neuf toutes durées confondues
1,51 % 1,38 % 1,55 % 1,77 %
Taux moyen sur le marché
des travaux
toutes durées confondues
1,35 % 1,28 % 1,46 % 1,63 %

Toutes les durées de prêts sont affectées par cette légère remontée. Qu’on emprunte sur 25 ou 15 ans, les hausses de taux sont proportionnelles, comme l’indique le tableau ci-dessous :

Période Taux moyen Taux moyen pour un
prêt sur 15 ans
Taux moyen pour un
prêt sur 20 ans
Taux moyen pour un
prêt sur 25 ans
Décembre 2012 3,22 % 3,13 % 3,40 % 3,70 %
Décembre 2013 3,08 % 3,03 % 3,33 % 3,65 %
Décembre 2014 2,38 % 2,21 % 2,50 % 2,83 %
Décembre 2015 2,20 % 2,03 % 2,31 % 2,65 %
Décembre 2016 1,34 % 1,18 % 1,40 % 1,65 %
Mars 2017 1,51 % 1,36 % 1,57 % 1,84 %

 

Les acquéreurs toujours aussi actifs

 

Mais malgré ces augmentations, dans l’ancien, les flux de l’accession poursuivent leur croissance : "La part des moins de 35 ans se redresse nettement en 2017, après une année 2016 de relative stabilité (…) Celle des accédants disposant d’un revenu inférieur à 3 smic augmente aussi." Un constat partagé par la Banque de France dans son rapport mensuel qui note, pour le mois de mars 2017 "une hausse de la demande de crédits à l'habitat". (Cliquez pour agrandir).

Si la part des plus de 55 ans se stabilise dans l’ancien, elle progresse dans l’immobilier neuf après avoir reculé en 2016, pour la première fois depuis la fin des années 2000.

 

Les primo-accédants légèrement sur le carreau dans neuf  

 

Tout n’est cependant pas rose pour les jeunes, notamment dans le neuf : "La part des moins de 35 ans se dégrade doucement, après le redressement constaté en 2016 (…) tout comme celle des accédants modestes (moins de 3 smic) qui s’était nettement accrue en 2016 et s’effrite désormais." (Cliquez pour agrandir)

Car si les taux croissent, les prix de l’immobilier augmentent eux aussi, qu’il s’agisse de l’ancien (+ 8.0 % sur le 1er trimestre, en glissement annuel) ou le neuf (+ 4.0 % sur le 1er trimestre, en glissement annuel, après + 5.2 % en 2016). La fenêtre de tir du contexte économique idéal pour acheter serait-elle lentement en train de se refermer ?

Eneo Immobilier