Vos agences immobilières à Bourg Saint Maurice, Montchavin Les Coches et Montalbert.

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Pourquoi c'est le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier

Publié le

Pourquoi c'est le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier

Avec les professionnels de l’immobilier, on le sait, c’est toujours le "bon moment pour quelque chose" : acheter, vendre, renégocier. Mais cette fois c’est indubitablement le cas pour les crédits. Les taux d’intérêt atteignent un plancher, un quasi-plus bas historique. A fin mars on obtenait en moyenne 1,39% (hors assurance et toutes durée confondues), selon les données de l'observatoire CSA / Crédit Logement.

Et selon les périodes on a des taux historiquement bas : 1,15% sur 15 ans, 1,32% sur 20 ans et 1,55% sur 25 ans. Aujourd’hui emprunter sur 25 ans vous coûte moins cher qu’emprunter sur 15 ans fin 2015. Et un bon profil peut même obtenir des taux incroyables, explique le courtier Vousfinancer, comme du 0,6% sur 15 ans ou du 0,85% sur 20 ans. On est vraiment plus loin de taux zéro là.

Mieux vaut renégocier son crédit dans les premières années

Les banques voient ainsi de nouveau affluer les renégociateurs. Les dossiers ont fait un bond de 25% au premier trimestre 2019. Mais attention ce n’est pas intéressant pour tout le monde. Si vous voulez faire racheter votre prêt par une autre banque il faut que l’écart de taux soit au minimum de 0,8 à 1 point. Par exemple si votre taux passe de 2% à 1,2% ou 1%. dans le cas contraire, cela risque de ne pas couvrir les frais de remboursement anticipé.

Ensuite il faut le faire assez tôt, généralement dans les 5 à 6 premières années de votre prêt. Parce que c’est au début d’un prêt que vous remboursez les intérêts (jusqu’à 50% de la mensualité les deux premières années pour les crédits sur 20 ans). Si vous renégocier votre crédit quand les intérêts ne représentent plus que 15 à 20% de vos mensualités, vous ne gagnerez quasiment rien.

Dans certains cas, l'économie est en revanche substantielle. Un exemple donné par le courtier Vousfinancer : si vous avez fait un prêt de 200.000 euros sur 20 ans en 2014 (à un taux de 3,35%) vous pourrez aujourd’hui gagner près de 23.000 euros au total en renégociant aux taux actuels, soit 129 euros en moins sur vos mensualités.

Les délicates négociations avec votre banquier

Bien sûr, les banques ne vous accueillent pas à bras ouverts quand vous allez les voir pour demander un rabais de 10.000, 15.000 ou 20.000 euros sur votre crédit. Le plus souvent elles vont faire un geste minime, vous proposer un taux 0,5 point plus bas, ce qui ne vous fera pas gagner grand-chose. Pour obtenir des taux vraiment intéressants dans votre banque, il faut généralement s'engager davantage encore : prendre des assurances chez elle, souscrire un contrat d’assurance-vie ou ouvrir un PEL.

Bref montrer que vous êtes copain avec elles en lui donnant de l’argent. Et si ça ne marche toujours pas, vous pouvez faire jouer la concurrence avec un courtier. Mais attention aux serial négociateurs, ceux qui renégocient tous les deux ans. Les banques les repèrent vite et ne leur proposent pas de bons taux. Car cette clientèle est trop volatile pour elles.

Eneo Immobilier